Loi d’interprétation (L.R.C. (1985), ch. I-21)

Loi à jour 2017-12-11; dernière modification 2015-02-26 Versions antérieures

Nominations, cessation des fonctions et pouvoirs

Note marginale :Amovibilité
  •  (1) Indépendamment de leur mode de nomination et sauf disposition contraire du texte ou autre acte prévoyant celle-ci, les fonctionnaires publics sont réputés avoir été nommés à titre amovible.

  • Note marginale :Actes de nomination revêtus du grand sceau

    (2) La date de la prise d’un acte de nomination revêtu du grand sceau peut être considérée comme celle de l’autorisation de la prise de l’acte ou une date ultérieure, la nomination prenant effet à la date ainsi considérée.

  • Note marginale :Autres actes de nomination

    (3) Les actes portant nomination à un poste ou louage de services et dont un texte prévoit qu’ils n’ont pas à être revêtus du grand sceau peuvent fixer, pour leur date de prise d’effet, celle de l’entrée en fonctions du titulaire du poste ou du début de la prestation des services, ou une date ultérieure; la date ainsi fixée est, sauf si elle précède de plus de soixante jours la date de prise de l’acte, celle de la prise d’effet de la nomination ou du louage.

  • Note marginale :Rémunération

    (4) L’autorité investie du pouvoir de nomination peut fixer ou modifier la rémunération de la personne nommée ou y mettre fin.

  • Note marginale :Entrée en fonctions ou cessation de fonctions

    (5) La nomination ou la cessation de fonctions qui sont prévues pour une date déterminée prennent effet à zéro heure à cette date.

  • S.R., ch. I-23, art. 22.
Note marginale :Pouvoirs implicites des fonctionnaires publics
  •  (1) Le pouvoir de nomination d’un fonctionnaire public à titre amovible comporte pour l’autorité qui en est investie les autres pouvoirs suivants :

    • a) celui de mettre fin à ses fonctions, de le révoquer ou de le suspendre;

    • b) celui de le nommer de nouveau ou de le réintégrer dans ses fonctions;

    • c) celui de nommer un remplaçant ou une autre personne chargée d’agir à sa place.

  • Note marginale :Exercice des pouvoirs ministériels

    (2) La mention d’un ministre par son titre ou dans le cadre de ses attributions, que celles-ci soient d’ordre administratif, législatif ou judiciaire, vaut mention :

    • a) de tout ministre agissant en son nom ou, en cas de vacance de la charge, du ministre investi de sa charge en application d’un décret;

    • b) de ses successeurs à la charge;

    • c) de son délégué ou de celui des personnes visées aux alinéas a) et b);

    • d) indépendamment de l’alinéa c), de toute personne ayant, dans le ministère ou département d’État en cause, la compétence voulue.

  • Note marginale :Restriction relative aux fonctionnaires

    (3) Les alinéas (2)c) ou d) n’ont toutefois pas pour effet d’autoriser l’exercice du pouvoir de prendre des règlements au sens de la Loi sur les textes réglementaires.

  • Note marginale :Successeurs et délégué d’un fonctionnaire public

    (4) La mention d’un fonctionnaire public par son titre ou dans le cadre de ses attributions vaut mention de ses successeurs à la charge et de son ou leurs délégués ou adjoints.

  • Note marginale :Pouvoirs du titulaire d’une charge publique

    (5) Les attributions attachées à une charge peuvent être exercées par son titulaire effectivement en poste.

  • L.R. (1985), ch. I-21, art. 24;
  • 1992, ch. 1, art. 89.

Preuve

Note marginale :Preuve documentaire
  •  (1) Fait foi de son contenu en justice sauf preuve contraire le document dont un texte prévoit qu’il établit l’existence d’un fait sans toutefois préciser qu’il l’établit de façon concluante.

  • Note marginale :Imprimeur de la Reine

    (2) La mention du nom ou du titre de l’imprimeur de la Reine et contrôleur de la papeterie ou de l’imprimeur de la Reine, portée sur les exemplaires d’un texte, est réputée être la mention de l’imprimeur de la Reine pour le Canada.

  • S.R., ch. I-23, art. 24.

Calcul des délais

Note marginale :Jour férié

 Tout acte ou formalité peut être accompli le premier jour ouvrable suivant lorsque le délai fixé pour son accomplissement expire un jour férié.

  • L.R. (1985), ch. I-21, art. 26;
  • 1999, ch. 31, art. 147(F).
Note marginale :Jours francs
  •  (1) Si le délai est exprimé en jours francs ou en un nombre minimal de jours entre deux événements, les jours où les événements surviennent ne comptent pas.

  • Note marginale :Délais non francs

    (2) Si le délai est exprimé en jours entre deux événements, sans qu’il soit précisé qu’il s’agit de jours francs, seul compte le jour où survient le second événement.

  • Note marginale :Début et fin d’un délai

    (3) Si le délai doit commencer ou se terminer un jour déterminé ou courir jusqu’à un jour déterminé, ce jour compte.

  • Note marginale :Délai suivant un jour déterminé

    (4) Si le délai suit un jour déterminé, ce jour ne compte pas.

  • Note marginale :Acte à accomplir dans un délai

    (5) Lorsqu’un acte doit être accompli dans un délai qui suit ou précède un jour déterminé, ce jour ne compte pas.

  • S.R., ch. I-23, art. 25.
Note marginale :Délai exprimé en mois

 Si le délai est exprimé en nombre de mois précédant ou suivant un jour déterminé, les règles suivantes s’appliquent :

  • a) le nombre de mois se calcule, dans un sens ou dans l’autre, exclusion faite du mois où tombe le jour déterminé;

  • b) le jour déterminé ne compte pas;

  • c) le jour qui, dans le dernier mois obtenu selon l’alinéa a), porte le même quantième que le jour déterminé compte; à défaut de quantième identique, c’est le dernier jour de ce mois qui compte.

  • S.R., ch. I-23, art. 25.
Note marginale :Heure

 La mention d’une heure est celle de l’heure normale.

  • S.R., ch. I-23, art. 25.
Note marginale :Mention de l’âge

 En cas de mention d’un âge, il faut entendre le nombre d’années atteint à l’anniversaire correspondant, à zéro heure.

  • S.R., ch. I-23, art. 25.

Divers

Note marginale :Ressort
  •  (1) Les actes auxquels sont tenus ou autorisés soit des juges, juges de la cour provinciale, juges de paix, fonctionnaires ou agents, soit quiconque devant eux, ne peuvent être accomplis que par ou devant ceux dans le ressort desquels se trouve le lieu de l’accomplissement.

  • Note marginale :Pouvoirs complémentaires

    (2) Le pouvoir donné à quiconque, notamment à un agent ou fonctionnaire, de prendre des mesures ou de les faire exécuter comporte les pouvoirs nécessaires à l’exercice de celui-ci.

  • Note marginale :Modalités d’exercice des pouvoirs

    (3) Les pouvoirs conférés peuvent s’exercer, et les obligations imposées sont à exécuter, en tant que de besoin.

  • Note marginale :Pouvoir réglementaire

    (4) Le pouvoir de prendre des règlements comporte celui de les modifier, abroger ou remplacer, ou d’en prendre d’autres, les conditions d’exercice de ce second pouvoir restant les mêmes que celles de l’exercice du premier.

  • L.R. (1985), ch. I-21, art. 31;
  • L.R. (1985), ch. 27 (1er suppl.), art. 203.
Note marginale :Formulaires

 L’emploi de formulaires, modèles ou imprimés se présentant différemment de la présentation prescrite n’a pas pour effet de les invalider, à condition que les différences ne portent pas sur le fond ni ne visent à induire en erreur.

  • S.R., ch. I-23, art. 26.
 
Date de modification :